<
-->

MissCrobes in Wonderland

Je me suis ordonné d'oser dire tout ce que j'ose faire. Montaigne, Extrait des Essais

06 janvier 2012

Une humeur tristounette...

IMG_0678

J'ai choisie cette image parceque ca fait un moment que je ne me suis pas vue avec un tel visage.
Apres mon dernier article, je me suis dis qu'il devait etre tres difficile de comprendre dans quel état d'esprit j'ai passé les fetes alors que sur le papier c'etait quand meme bien sympa. Alors ce n'est pas pour me justifier, mais comme j'utilise cet espace comme un journal de vie je pense qu'il est bon de parler de la période dans laquelle je me trouve.

Comme je le dis souvent ici, je suis du genre optimiste, je vois toujours le verre à moitié pleins, je fais toujours pour que tout aille et quand ca ne va pas je n'aime pas parler de ce qui ne va pas... bref, apres mes malencontrueuses chutes au mmoment de mon anniversaire (coccyx et cervicales) j'ai été contrainte de ralentir le rythme de mes occupations... j'ai eu une semaine d'arret à la maison et à partir de ce moment la j'ai connu une vraie descente de moral. Je ne vais pas rentrer dans les details ici parceque... parceque c'est personnel (encore plus personnel que ce que je vous dévoile deja, lol) et que bien que je pourrais me confier à certaines d'entre vous, je ne tiens pas à ce qu'un "inconnu" puisse tomber sur ces details.

Bref je ne vais pas tres bien depuis cette période, ma situation professionnelle apres pas mal de recul en est la raison essentielle! Pour le petit rappel, j'ai donc une activité en libérale qui me comble de joie (vraiment! c'est ma bouffée d'air) et un taff "étudiant" en asso que j'ai depuis 2ans maintenant. Ce dernier est de plus en plus difficile à vivre, je travaille les soirs et weekends et deja que le rythme n'est pas evident à tenir, je rencontre un vrai acharnement de ma direction.

Alors je vous passe les coups de fils désagréable, les textos que je recois pour me dire "On va venir te voir sur ton temps de travail avec Mr car il faut que l'on s'entretienne avec toi" (le on c'est mes deux chefs de services, le fait que ce soit sur mon temps de travail je trouve ca particulierement nul car apres moi je dois enchainer mon taff apres un entretien dur dur.... et puis le coup du texto quoi... ca c'est pro! on ne m'informe meme pas de la raison de l'entretien et il se passe sans témoir... bref), les messages et mails que l'on laisse à la vue de tous le monde, collégues, ou il se rouve des elements personnelles dont je leurs fait part... ou des critiques qu'ils me font ouvertement dans ses documents.
Des reunions ou je suis la cible durant 1h entiere, et quand je le fais remarquée (en gros je dis que je ne savais pas que j'étais "l'objet de la reunion de travail") on me dit qu'il ne faut pas que je le prenne pour moi... oh et puis j'en passe, parceque les bruits de couloirs ou on dit que je fais du mauvais taff, que l'on ne voit pas ce que je fais encore ici alors que j'ai un cabinet libéral, ou on me piste allant jusqu'a vérifier au 1/4d'heure pres si j'ai bien éteinds une lumiere... fin voila dans quelle genre de situation je me trouve actuellement... une sorte d'acharnement (étant donné que je suis en asso, on ne peut pas vraiment me virer, ca couterait trop cher alors on me met la pression pour que je parte) sur ma personne et c'est vraiment pas facile à vivre et meme avec toute la bonne volonté et le recul que je m'emploie à mettre... c'est dur... angoisse, boule au ventre constante, difficulté à l'endormissement, perte de l'appétit, crises de larmes... bref j'en passe et des meilleurs...

D'ou un état tristounet en ce moment, ca c'est le nom que je donne à mes proches (mon médecin en a un autre beaucoup moins mignon) mais j'ai confiance, 2012 c'est le renouveau non?
Alors evidemment je vous souhaite tout le bonheur du monde... je demande à mes patients ce que je peux leurs souhaiter cette année et une réponse m'a fait sourire (et c'est rare...lol) il m'a dit "du mieux"... ben ouais c'est pas faux... juste du mieux (+ une meilleure santé et un nouveau taff aussi)

Posté par casse croute à 18:50 - Bla bla bla - Commentaires [6] - Permalien [#]

Commentaires

    Je te souhaite plein de bon courage!

    Posté par Cla, 06 janvier 2012 à 19:09
  • Je comprends qu'une situation pareille pèse sur ton moral... La vie professionnelle n'est pas forcement une priorité mais il est tellement important de s'y epanouir un minimum...
    Je n'ai jamais connu ce que tu décris, ce quasi harcelement moral, mais je sais que je ne pourrai pas supporter. Je te souhaite enormement de force et de courage, et t'envoie toutes mes pensés !

    Posté par Laurie, 07 janvier 2012 à 09:15
  • C'est tellement dur à vivre de se sentir rejetée et critiquée sans fondement réel !
    Je te souhaite plein de courage, dis toi que cette nouvelle année que peut qu'être mieux, accroche toi et si tu as besoin de parler n'hésite pas !
    Affectueuses pensées

    Posté par OetL, 08 janvier 2012 à 19:06
  • je sais ce que c'est d'avoir cette pression au boulot et de finir par y aller avec une boule au ventre.. Ca a passé, c'est sûr, j'ai changé de job !!

    Posté par laviedlamouette, 09 janvier 2012 à 09:37
  • Clem et moi avons connu ça chez notre ancien employeur et, comme la mouette, on est partie. Avec le recul, on se dit qu'on aurait pas du laisser cette ambiance nous briser comme ça, qu'on ne devrait pas se mettre dans des états pareils pour un travail. Du coup, maintenant on a aussi appris à refuser certaines choses.

    Mais sur le moment, on était loin de pouvoir avoir ce point de vue. Bon courage, ne te laisse pas envahir par le mobbying exercé par tes boss.

    Bon courage et tu as raison : 2012 est une toute nouvelle année pleine de promesses!

    Posté par AnnCha., 09 janvier 2012 à 11:31
  • * Cla: Merci

    * Laurie: Merci, je suis la premiere a penser et a dire quil faut relativiser, et que le travail n'est pas une priorité dans ma vie.
    Mais c'est tellement compliqué de vivre ca jours apres jours, et oui ca prends un poids (démesuré sans doute) trés difficile à vivre tous les jours.

    * OetL: Merci, j'y penserais grandement... et oui j'essaie de me dire "nouvelle année" nouveau départ (en réalité je met toutes mes forces pour y croire) et j'espere nouveau CDI

    * La mouette: Oui je pense que la boule au ventre va disparaitre quand ma lettre de démission apparraitra... j'espere

    * Anncha: c'est vrai que je ne devrais pas y mettre tant d'importance... mais je pense que le fait d'etre sur des horaires decallés n'arrange aps les choses, la majorité du temps quand je bosse pas je suis seule car les autres bosses (oui la majorité des gens ne bossent pas les soirs et weekends) donc c'est encore plus difficile pour relativiser les choses je crois... mais vivement la fin! merci

    Posté par misscrobes, 09 janvier 2012 à 16:35

Poster un commentaire