<
-->

MissCrobes in Wonderland

Je me suis ordonné d'oser dire tout ce que j'ose faire. Montaigne, Extrait des Essais

01 octobre 2011

un choix...

Il parait que beaucoup de gens en ce moment, beaucoup de couples, connaissent des passages à vide... Des amis me disent "oh le cap des 7ans attention", des connaissances me disent que leurs amis se séparent, des proches ont des difficultés de couples et meme certaines de mes lectures sur le net sont rythmés par des séapration. Souvent j'ai l'impression que les ruptures arrivent par vagues et je me dis que personne n'est à l'abris d'un tel évènement. Un malheureux evenement qui peut fiche une vie en l'air... quand je vois quelqu'un se débattre, garder la tete au dessus de l'eau et attendre que le temps panse les blessures, je reste en total admiration... respectueuse meme, d'un tel courage!!!

C'est triste parce que bien que ça puisse être le sentiment qui nous fasse faire les plus grandes choses, il reste aussi celui le plus fragile aussi. Parce que, je pense que le sentiment d'amour est fait de pleins d'autres... la tolérance, la complicité, la confiance, la passion, l'amitié, la fougue, ... et j'en passe. Ce n'est pas évident de jongler avec tout ça, et comme un jongleur qui aurait un peu la tete en l'air, souvent on rate une balle, puis une autre... et on finis par jongler avec plus rien du tout. Recoller les morceaux n'est pas chose aisé, c'est pourquoi je m'efforce de ne rien casser. (facile à dire je sais :s)

Moi je présente souvent notre couple comme une équipe, comme une équipe de grands sportif, prêts à tout pour atteindre leurs objectifs... j'aime l'idée que nous soyons plus fort ensemble, après c'est peut être une idée bateau qui m'a bercé depuis toute petite, cette image du "a deux c'est toujours mieux" et tous ces clichets de l'homme parfait, celui qui nous correspond sur tous les points... ce mec tellement extra que limite on se demande pourquoi on ne peut pas le trouver sur internet et le deballer d'une boite comme une poupée....

Alors oui, peut etre qu'avec toutes ces idées en tête, oui peut être qu'a la fin j'en deviens trop exigeante avec l'autre (ma moitée, mon homme, l'amoureux quoi...) et de toute facon je trouve que de manière générale nous attendons trop d'une vie de couple, de l'amour ou plutot meme du grand Amour. Comment pourrions-nous supporter quelqu'un 24/24h, 7/7j, passer ses vacances , ses dimanches, son temps libre avec une unique personne et cela durant des années entière sans être submergé par le doute? sans avoir du mal à le supporter de temps à autre? sans être agacé par un comportement que l'on à du mal à supporter? (non ne me dites pas "par amour, non c'est pas vrai... meme quand on aime ses gamins, d'un amour pur... des fois on a envie de les passer par la fenetre)

Je trouve que cela est de l'ordre du in-humain... même notre famille qui est génétiquement faite pour que nous puissions vivre en tribu, nous n'arrivons pas toujours à la supporter...(rires) alors notre moitié, la personne en qui on fonde tous nos espoirs, nos rêves de gamin... comment cette personne (qui est un être humain aussi, sensible, dotée d'humeurs plus ou moins vacillante) pourrait répondre exactement à nos attentes...

Nous attendons trop d'une histoire d'amour... il est vrai que des fois l'amoureux m'agace, des fois je remettrais tout en doute sous prétexte qu'il n'est pas comme je le souhaite, des fois c'est moi qui ne me reconnais pas et qui deviens exécrable avec lui... des fois j'attends trop de lui, et à me projeter dans le futur je ne me rends même pas compte qu'il est la auprès de moi depuis quelques années déjà, et qu'il a partagé les meilleurs comme les moins bons moments de ma vie.

Alors il y a quelques jours, après un week-end fabuleux avec lui... j'etais en voiture, écoutant la bo de mange,prie,aime et je me disais que c'etait peut être ça construire/renforcer/imposer son couple, c'etait peut être faire un choix. Décider que c'est lui et pas un autre, se dire que l'on a fait se choix un jour et que l'on arrêtera pas pour une broutille... je ne crois pas au "quand tu trouve le grand amour tout est facile" non je n'y crois pas. Pour moi l'amour, une histoire d'amour, un couple... ça se construit, ça s'entretient et il faut se battre (à deux bien évidemment) pour ne pas le laisser se foutre en l'air.

Je l'aime... c'est vrai des fois c'est dur, c'est vrai des fois je doute, mais si je ne me battais pas pour lui, pour nous, je le ferrais pour qui?
 DSC05145

Posté par casse croute à 01:25 - Bla bla bla - Commentaires [9] - Permalien [#]

Commentaires

    Je suis ton blog depuis dejà quelques temps mais je ne suis pas sûre d'avoir déjà commenté (?) ... Toujours est-il que là, je tenais vraiment à te dire que j'ai trouvé ton texte très beau et touchant... Il m'a émue aux larmes, tout est tellement vrai !

    Posté par Laurie, 01 octobre 2011 à 08:21
  • Merci Laurie, ca me touche toujours de voir que certaines personnes me lisent dans les coulisses
    Je suis également émue de voir que ce texte, mon histoire, ce que je pense... puisse toucher quelqu'un. C'est que finalement je ne dois pas etre dans le faux dans mes ressentis
    Merci à toi
    Et à trés bientot

    Posté par misscrobes, 01 octobre 2011 à 23:40
  • L'ammmouuuuuurrrr

    L'amour c'est compliqué c'est sur.. , j'avoue que moi je suis un peu blasée et je suis pas sur que tout ces efforts en vaillent la peine. Mais je suis toujours heureuse quand je vois que pour d'autre ça marche bien.

    Posté par encore une fille, 02 octobre 2011 à 01:16
  • très jolie photo! et très beau texte...

    Posté par sarah, 04 octobre 2011 à 14:06
  • Préservez vous bien alors, parce qu'on a beau se dire "jamais l'un sans l'autre" parfois, au bout de 20 ans, on se rend compte que les chemins se sont écartés, alors qu'on se croyait si proches.
    je vous souhaite encore de longues et belles années de bonheur !

    Posté par gren, 04 octobre 2011 à 19:22
  • Merci Gren
    Et je ne peux que penser à toi en écrivant cet article. Je suis une de ces "victimes" du divorce, en tant qu'enfant j'ai vécu la chose certainement bien différement. Néanmoins j'aime à penser que cela fait d'un certain sens ma force, c'est à dire que la ou avant de rentrer l'amoureux je me disais qu'un couple n'etait pas eternel et qu'il fallait s'attendre un jour ou l'autre à se séparer (merci maman, merci papa... rires, non plus sérieusement je n'ai aucune rancoeur a se sujet). Depuis que j'ai rencontré l'amoureux et que j'ai passé quelques années à ses cotés j'entrepercois la vie un peu différement... comme je l'ai ecris plus haut. Peut etre que c'est comme quand on dit "oh les pauvres cons ils ne savent pas ce qui les attendent"... peut etre, en attendant je m'accroche à cette image la. En me disant que peut etre que nous ferrons partis du petit pourcentage qui ne fera pas parti des "séparés"...

    Posté par misscrobes, 04 octobre 2011 à 19:49
  • tout ce que tu écris me parle tellement fort...
    pour moi ça fait 12 ans avec LUI et j'ai beaucoup douté l'an passé... je n'ai pas cédé face à la facilité je suis fière de nous! nous nous sentons encore plus fort désormais!

    Posté par notjustmum, 04 octobre 2011 à 20:09
  • Ton texte est super émouvant...et intéressant. C'est vrai que quelque fois c'est bien de prendre du recul pour ne pas perdre ses "objectifs"...Cet article m'a été conseillée par Laurie (de Chroniques et Tribulations) dans un de ses commentaires où on parlait de couple. Je suis contente qu'elle l'ait fait

    A bientôt,
    T.

    Posté par T., 06 octobre 2011 à 21:15
  • Totalement d'accord avec toi sur le fait que l'amour s'entretient, qu'il faut toujours se battre pour tout, les changements dans nos carrières qui nous change (satané stress...),... Malgré tout il faut toujours trouver des idées pour entretenir la flemme !
    Personnellement le cap des 7 ans s'est bien passé, le cap des 8 aussi , voyons voir les prochaines années ...
    Bonne soirée !

    Posté par le-monde-de-lali, 04 décembre 2011 à 18:45

Poster un commentaire